Le golf écologique : un moyen de redorer le blason du golf au Québec?

Le golf écologique : un moyen de redorer le blason du golf au Québec?

  • 110
    Partages

Un des éléments du golf que nous apprécions tous, à des degrés différents, est le rapport à la nature lors d’une partie. Jouer au golf nous permet de faire une activité physique à l’extérieur tout en côtoyant la faune et la biodiversité.  Mais, il suffit d’y réfléchir un instant et on réalise vite que le golf est une activité qui peut avoir un impact négatif sur l’environnement si on n’adapte pas ces pratiques à la réalité d’aujourd’hui. Par exemple, l’entretien quotidien du terrain demande l’utilisation de machines souvent polluantes, d’une quantité d’eau importante et demande l’utilisation de pesticides qui se retrouve dans l’air, dans l’eau et dans la biodiversité qui sont nocifs pour la santé. En tant que golfeur on peut alors se demander s’il est possible de rendre le golf plus écoresponsable ? Évidemment que oui ! Ce n’était pas notre objectif de vouloir réduire votre nombre de parties jouées ;). Au contraire, nous voulons vous démontrer qu’il est maintenant possible de conjuguer golf et environnement, c’est le golf écologique. Les actions pour mener l’industrie du golf vers un impact positif dans la société impliquent autant les clubs de golf, l’État que les golfeurs !

La consommation responsable implique par définition d’être conscient de nos actions et des possibilités d’innovation, c’est pourquoi cette semaine FlexiGolf vous présente le concept du golf écologique et vous dresse un portrait de la situation au Québec. De cette manière, vous serez un golfeur actif et allumé sur cet enjeu.

Les fondements du golf écologique

Depuis plusieurs années, divers organismes internationaux travaillent à diminuer les impacts du golf sur l’environnement. Le plus connu, le Audubon Cooperative Sanctuary Program for Golf Courses a été créé en 1987. Cet organisme est un programme de certification et d’éducation primé qui aide les terrains de golf à préserver le patrimoine naturel du golf. Ils ont développé des pratiques de gestion environnementale qui sont généralement applicables à tous les terrains de golf. Leur mission, aider les gens à renforcer les zones naturelles précieuses et les habitats fauniques qu’offrent les terrains de golf, à améliorer l’efficacité de la gestion du terrain et à minimiser les impacts potentiellement nuisibles des activités des terrains de golf. À l’heure actuelle, il y a 820 clubs de golf membres de cet organisme dans le monde entier, dont 84 Canada et 9 au Québec.

Que les clubs de golf soit membre ou non d’organisation environnement, il existe différentes actions qu’ils peuvent mettre en place pour améliorer leur empreinte écologique. À titre d’exemple, voici une liste d’actions possibles :

  • diminution de la quantité d’eau utilisée;
  • amélioration des systèmes d’irrigation et d’arrosage;
  • contrôle de la qualité de l’eau;
  • réutilisation de l’eau de pluie
  • élimination totale ou partielle des pesticides;
  • augmentation de l’emploi d’engrais organique naturel;
  • réduction des aires de pelouse en plaque pour préserver l’habitat faunique;
  • introduction de plantes indigènes dans l’aménagement paysager pour protéger l’habitat faunique;
  • élimination des plantes exotiques envahissantes;
  • tenue d’un inventaire faunique;
  • plantation de végétation aux abords des étangs du terrain de golf;
  • installer un équipement industriel pour filtrer, traiter et réutiliser les eaux usées.
  • Utiliser seulement des voiturettes électriques
  • Installer des panneaux photovoltaïques et solaires.

Les actions mentionnées ci-haut ont tous un lien avec le terrain du club de golf, mais il existe aussi d’autre possibilité de pousser encore plus loin la responsabilité environnementale dans l’enceinte du club de golf, dont par exemple le compostage dans les services de restauration.

Le concept du golf écologique s’associe également à une philosophie d’architecture et de conception axée sur le minimalisme, c’est à dire, à ne pas déconstruire l’état naturel du terrain, mais bien d’adapter le parcours en fonction de la nature présente. C’est un retour à un courant architectural des années 1990. Cette approche fondée sur la valeur totale peut s’apercevoir dans les projets qui sont développés internationalement. Ceux-ci fixent de nouveaux objectifs en termes d’attentes, d’engagements et de créativité pour les nouveaux parcours. Certains projets de clubs de golf seront carboneutre ou même ‘positifs’ pour l’environnement dans certains cas. Ils mettent en place dans actions concrètes qui intègrent le club de golf dans sa communauté et son environnement, une excellente manière de rendre le golf une activité responsable ! Par exemple, certains créent des projets sans déchets, des chaînes d’approvisionnement locales, des fermes communautaires et restaurent des bassins hydrographiques¹.

En Europe, on commence de plus en plus à retrouver des clubs de golf dits ‘bio’. Il faut dire que la législation sur les pesticides est plus forte de l’autre côté de l’Atlantique. En effet, le 1er juin 2018 il ne sera plus possible d’utiliser des  phytopharmaceutiques, et ce, dans n’importe quel domaine d’activité, incluant le golf. Du côté des États-Unis, Justin Timberlake a créé le premier golf certifié par la Golf organization environnement². Également, dans la ville de New York en 2002, un parcours de golf entièrement organique a été créé, soit le Vineyard golf club³.

Le golf écologique au Québec

Au Québec, il n’y a pas encore d’organisation spécifique à l’enjeu environnemental du golf, mais fort heureusement certains clubs de golf sont de plus en plus conscients de l’empreinte écologique de leurs activités ! C’est pourquoi diverses initiatives ont été créées dans les dernières années afin de réduire l’impact du golf sur l’environnement au Québec.

Les neuf clubs de golf québécois membre de la Audubon Cooperative Sanctuary Program for Golf Courses, sont  Beaconsfield, Montebello, Hillsdale, Mont Bruno, Rivermead, Royal Ottawa, Summerlea, le Royal de Montréal et Whitlock.

Il existe aussi d’autres clubs de golf qui effectuent des initiatives vertes sans être nécessairement membres d’organismes internationaux. Dans la région de Québec, il y a notamment  le club de golf le Grand Vallon qui se démarque par ces bonnes pratiques environnementales. Dans la région de Montréal, un club de golf «écologique» a été inauguré en 2010, soit le club de golf de l’Île des Soeurs, un parcours de 9 trous. Celui-ci a été construit par l’arrondissement de Verdun de la ville de Montréal.  De plus, en 2009, le Club de golf de Rawdon a gagné le prix Phénix qui vise à célébrer les initiatives vertes. En Estrie, on retrouve le club de golf Waterloo qui lui aussi tente de diminuer son empreinte environnementale dans toutes les sphères de son organisation.

Les initiatives écologiques des clubs de golf sont jumelées à un cadre réglementaire imposé par le Ministère du Développement durable. En effet, depuis 2006, un cadre légal au niveau de l’utilisation des pesticides au Québec précise et encadre la responsabilité des clubs de golf.

« Selon l’article 73 de ce règlement, tout propriétaire ou exploitant d’un terrain de golf au Québec qui y applique ou y fait appliquer des pesticides doit transmettre au ministre un plan de réduction des pesticides, tous les trois ans, et ce, depuis le 3 avril 2006. Le plan de réduction doit notamment présenter les utilisations de pesticides des trois années précédant sa transmission et les objectifs de réduction des utilisations pour les trois années à venir. » 

Ministère du Développement durable, Code de gestion des pesticides

Les impacts de ce cadre réglementaire sont positifs, car il a contribué à réduire les facteurs de pression et les facteurs de risque pour la santé et l’environnement. Cependant, les facteurs de risque ne diminuent pas autant que les facteurs d’utilisation par hectare, ce qui laisse présumer que l’utilisation des pesticides les plus dommageables sont encore largement utilisés, soit les fongicides. Ceux-ci sont utilisés à grande majorité pour l’entretien des verts. En 2015, le cadre légal s’est encore resserré avec la nouvelle Stratégie québécoise sur les pesticides 2015-2018 qui demande aux terrains de golf de réduire de 25 % leur utilisation des pesticides les plus à risque tel que le chlorpyrifos et l’imidaclopride.

Ce qu’on peut faire

En tant que golfeurs, diverses actions sont possibles pour rendre le golf davantage responsable.

Tout d’abord, nous devons adapter nos exigences face au type de terrain que nous jouons. En effet, certains golfeurs s’attendent à jouer sur des allées et des verts aussi verdoyants que ceux des événements de la PGA. Or, ce genre d’attitude n’aide pas les clubs de golf à diminuer l’utilisation des engrais chimiques, de peur de déplaire aux golfeurs, par crainte de leur inefficacité. Également, la transition vers des engrais organiques peut amener certains irritants tel que les odeurs. Les golfeurs se doivent donc d’être cléments envers les clubs de golf qui décident de choisir une voie plus responsable !

Il y a aussi quelques petites actions possibles lors de vos parties, soit l’utilisation de balles recyclées, marcher le parcours ou utiliser une voiturette électrique et bien sûr, ne rien laisser trainer derrière vous 😉 ! On peut aussi aller plus loin dans le concept en suggérant de faire du covoiturage pour se rendre au club de golf.

Également, si vous êtes intéressé par le concept du golf écologique, ne soyez pas timide et demandez aux clubs de golf où vous jouez quelles sont leurs actions pour diminuer les impacts de leurs action sur l’environnement, vous serez peut-être surpris de leurs réponses. En effet, beaucoup de clubs de golf ne pensent pas à afficher ce type d’information sur leur site web.

En terminant, il est vrai que le golf peut être nocif pour notre environnement si on n’améliore pas ces pratiques. Cependant, il existe un avenir au golf écologique et il revient aussi à nous les golfeurs, de demander un sport plus responsable et aligné avec la nature. On se doit donc d’en parler, mais surtout d’encourager l’innovation verte dans ce sport et être ouvert ouvert au changement 😉 Golfeurs et golfeuses, prenons cette situation au sérieux et assurons-nous de faire connaître les actions possibles afin de faire diminuer l’empreinte environnementale du golf pour ainsi pouvoir jouer le nombre de parties que l’on désire avec une conscience tranquille !

Rappelons-nous que dans certains endroits, les clubs de golf sont des remparts à la préservation des espaces verts !

Panier

Recherchez par prix

Dans quelle région

Quelle type de promotion

Nombre de joueurs

Moment de la promotion

Un club de golf en particulier?

Derniers produits consultés

Nous joindre

418-657-9000

Québec, Québec, Canada

blank

Québec, Canada

418-657-9000

info@flexigolf.ca

À propos de FlexiGolf

FlexiGolf est une nouvelle plateforme d’achat en ligne québécoise spécialisée golf. FlexiGolf permet au golfeur de rechercher sur une même plateforme les meilleures offres de golf au Québec. Le golfeur a diverses options : se créer son abonnement golf personnalisé, pour lui-même, sa famille ou encore son entreprise ! En créant son abonnement golf, le golfeur obtient un pourcentage de rabais selon son volume d’achat. Le golfeur y retrouvera également des promotions  golf variées et des événements golf, tels que des tournois de golf caritatifs ou encore ceux des clubs de golf!

Un site web complet pour optimiser le temps et le budget des golfeurs 🙂

⛳ Recevez gratuitement les meilleures offres de golf de Noël⛳

FlexiGolf est le guide d'achat en ligne des golfeurs nomades! Jouez et Découvrez de nouveaux terrains en optimisant vorte budget

✅ Promotions de toutes sortes : Droits de jeu à pied ou Golf et voiturette, champ de pratique, restauration et avec hébergement!

⛳ FlexiGolf optimise le temps et le budget Jouez partout avec FlexiGolf

Offrez du golf à Noël --» promotions exclusives fin novembre!

Vous recevrez maintenant nos offres de golf par courriel!

X